28 février 2009

APRES MIDI SUCREE

Chéri-Chéri étant, comme on le dit dans le MORVAN, "gourmand comme un canard de meunier", j'ai passé mon après-midi à confectionner des

PETITS GATEAUX à la CREME de LAIT

021

J'ai la chance d'avoir le lait qui vient directement du pis de la vache, après l'avoir fait bouillir et reposer un long moment, je collecte la crème qui est abondante.

Lorsque j'en ai suffisamment, en l'occurence aujourd'hui 500 gr, j'y ajoute le poids égal de sucre et de farine afin d'obtenir une boule de pâte que j'étale sur une épaisseur d'un demi ou d'un  centimètre (selon les goûts) et à lemporte-pièce je confectionne des gâteaux qui cuisent à four 180°

Vous pouvez les conserver assez longtemps dans une boite hermétique, mais ici, Filliot venant à la rescousse, je pense qu'ils ne passeront pas la journée

et aussi de la

CONFITURE de LAIT

1 litre de lait

500 gr de sucre

1 gousse de vanille

Mettre à cuire à feu doux pendant deux heures, en tournant souvent

Tout ceci pour arriver à CELA

022

Posté par mailleendroit à 15:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


26 février 2009

IMPARDONNABLE cette COUPETTADE

Après vous avoir parlé de régime............ voici une recette communiquée par Viviane (Yyoute) pour les swappeuses

Recette originaire de l'Aubrac, la voici : LA COUPETTADE

""Pour 4 à 5 personnes, il faut :

1 litre de lait,

200 g de sucre,

3 oeufs,

pain sec : environ 500 g,

2 cuill. farine (facultatif mais le gâteau se coupera plus facilement),

250 g de pruneaux,

50 g de raisins secs,

beurre pour le plat.

Beurrer un plat en terre. Y couper le pain en petits morceaux. Ajouter pruneaux et raisins secs (mettre 4 à 6 pruneaux de côté pour la décoration). Bien mélanger.

Verser environ 1/4 de l de lait chaud pour détremper le pain pendant le temps de la préparation suivante.

Battre les oeufs comme pour une omelette. Ajouter la farine et le sucre. Battre à nouveau. Ajouter le reste du lait chaud. Le mélange doit être bien onctueux. Verser sur le plat. Si le mélange n'est pas complètement recouvert, rajouter du lait chaud.

Rajouter quelques pruneaux de ci de là.

cuire à thermostat 4 - 5 pendant environ une heure et quart.""

Recette exécutée cet après-midi à 14 heures, et voici ce qu'il en reste après le passage de Filliot et du Grand Barbu

001

Mais craché............juré................je n'en ai pas mangé .................................

et tous les deux disent

MERCI VIVIANE

Posté par mailleendroit à 19:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

07 février 2009

AUJOURD HUI

Dans ma nouvelle vie angevine, je reprends mes anciennes (bonnes ou mauvaises c'est selon) habitudes, je me remets à la fabrication des conserves de toutes sortes,

J'adore cela, je ne sais si je préfère le stade fabrication ou le stade rangement, bien alignées, dans mes étagères

Des vieux restes d'une enfance pendant laquelle j'ai été privée.

Donc aujourd'hui, fabrication de "FROMAGE de COUENNES"

002

Anecdote, lorsque je les ai commandées au boucher de la grande surface, les gens derrière moi m'ont regardée en me prenant pour une extra-terrestre (c'est vrai que j'ai E.T. à domicile !!), et le boucher me les a servies en disant "cadeau", ici on les jette personne n'en veut !!!!

001

Prochaine étape, à mon retour de Bordeaux, du fromage de tête de cochon, j'en ai fait récemment mais les gourmands ont tout mangé avant stérilisation

Posté par mailleendroit à 15:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

14 juin 2008

ESTOUFFADE DE FRUITS DE MER

BLOG4_001

Ingrédients pour 8/10 personnes

  • 2 kg de fruits de mer surgelés, décongelés
  • 500 gr de champignons de Paris, émincés, surgelés et décongelés
  • 8 échalotes émincées
  • 200 ml de vin blanc sec
  • 1 tube de safran
  • 50 ml de maïzena
  • 50 ml d'huile d'olive
  • 250 gr de crème fraiche épaisse
  • 150 gr de gruyère râpé

Disposer les fruits de mer bien égouttés dans un plat rectangulaire allant au four avec couvercle*

Répartissez les champignons bien égouttés, et les échalottes

Mêlez le reste des ingrédients (sauf le gruyère)

Versez le mélange sur les fruits de mer, saupoudrez de gruyère râpé et faites cuire couvert 40 mn Th 6/7 ou 200°

Découvrez 1/4 d'heure avant la fin de cuisson

BLOG4_008

Recette prévue pour 8/1O personnes, je l'ai faite pour 4 et il y a peu de restes

* Cette recette est une recette TUPPERWARE, elle est prévue pour le plat photographié, un ULTRA PLUS rectangulaire de 3 litres

Il faut vous dire que je suis une inconditionnelle de TUPPERWARE depuis 1964, la gamme ULTRA PLUS est composé de plats pouvant cuire en four traditionnel ou en micro-ondes, bien que maintenant il y ait une gamme super pour la cuisson micro-ondes.

C'est vrai que c'est un investissement, mais pour cuisiner tranquille c'est impeccable, dans ces ULTRA PLUS rien ne brûle, vous pouvez laisser faire la cuisson en programmant votre four, et partir tranquille

GENIAL..................................................

Posté par mailleendroit à 11:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

10 juin 2008

RECETTE BOURGUIGNONNE

recette de la POCHOUSE

Pour réussir une bonne pochouse, il faut

  1. avoir un mari pêcheur
  2. le second n'allant pas forcément de paire avec le premier, avoir du bon poisson de rivière...............................il faut vous régaler et non vous irradier !!!!!!!!!!!!!!!

Il vous faut donc différents poissons de rivière, le plus possible : anguille, brochet, tanche, perche, et obligatoirement (çà c'est moins évident) de la lotte de rivière. Préparer, nettoyer, vider les poissons, ôter les têtes et les tronçonner.

Dans une marmite de cuivre (c'est mieux, mais en ce qui me concerne, les cocottes Staub ou Le Creuset font l'affaire), mettre les têtes de poissons avec quantité de gousses d'ail (avec leur peau cornée), un bouquet garni, du sel et force de grains de poivre noir, j'ajoute personnellement des cinq baies.

Par-dessus empiler serrés les tronçons de poissons. Couvrir à hauteur d'un vin blanc très sec (aligoté) et faire partir sur grand feu. Faire bouillir quinze minutes

Retirer les tronçons de poissons sur un plat chaud

Passer le jus de cuisson. Le lier au beurre frais, en remuant vivement, sans laisser bouillir. Remettre le poisson quelques secondes. Servir avec des croûtons de pain frits et frottés d'ail

Vous m'en direz des nouvelles !!!!!!!!!!!!!

Posté par mailleendroit à 13:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :


26 mai 2008

IL PLEUT, IL MOUILLE

C'est la fête à la grenouille, mais c'est aussi la saison des escargots..............

Une recette, en passant...........

LES PATES AUX ESCARGOTS

  • 4 douzaines d'escargots passés au court bouillon

  • 200 gr de tagliatelles

  • 4 tomates

  • 2 échalotes, 1 gousse d'ail et 1 petit oignon

  • 20 gr de beurre

  • 12 olives noires

  • 1 branche de thym sec, 1 morceau de fenouil, 1 branche de basilic

Egouttez les escargots, et faire cuire les tagliatelles "al dente"

Ebouillanter les tomates pour les peler, leur enlever les pépins et les couper en petits dés

Dans une poêle, avec le beurre, faire revenir l'échalote, l'ail et l'oignon hachés, puis ajouter les tomates et laisser mijoter quelques minutes avant d'ajouter le thym et le morceau de fenouil haché.

Couper les olives en petits morceaux et les ajouter ainsi que les escargots, laisser chauffer quelques minutes.

Egoutter les pâtes, les mettre très chaude dans un plat de service un peu creux, les napper de la préparation aux escargots, et parsemer de basilic

Pour 4 personnes

Recette tirée du livre de cuisine : Les recettes bourguignonnes de Tante Margot

Posté par mailleendroit à 16:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

22 mai 2008

PRACHNIKLECHS

ou SABLES au PAVOT NOIR

250 GR de farine

100 gr de sucre

125 gr de beurre ramolli

1 oeuf

50 gr de pavot noir

sel

  • Dans une terrine, versez la farine en fontaine, mettez au centre le beurre en morceaux, une pincée de sel et l'oeuf
  • Pétrissez en incorporant les grains de pavot
  • Laissez reposer 30 minutes. Etalez la pâte sur 1 cm d'épaisseur
  • Découpez les sablés avec un emporte pièces rond et posez les sur la plaque du four graissée
  • Faites cuire à four moyen (200°) pendant 15 minutes, conservez dans une boite en fer

Recette économique et simple trouvée dans le livre

La cuisine de nos grands-mères juives polonaises de Laurence Kersz

Posté par mailleendroit à 16:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

08 mai 2008

SALADE DE GRUYERE A L'ECHALOTE

On trouve cette salade typiquement alsacienne presque partout dans les bistrots à vin ou les brasseries. Selon la qualité des ingrédients, elle est parfaitement banale ou franchement délicieuse. Procurez vous absolument un fromage à pâte cuite de qualité supérieure : du Fribourg suisse ou du Comté français

Pour 4 personnes

Pour la vinaigrette

3 cuillers à soupe de vinaigre de vin

1 cuiller à soupe de moutarde de Dijon

5 cuillers à coupe d'huile de tournesol

sel fin et poivre noir du moulin

Pour la salade

400 gr de Fribourg ou de Comté

4 échalotes

persil plat

  1. Préparez la vinaigrette : fouettez dans un bol le vinaigre et la moutarde, salez, poivrez; ajoutez l'huile en filet et continuez à fouetter pour parfaire l'émulsion
  2. Râpez grossièrement le fromage. Mélangez le avec les échalotes pelées et finement émincées en rondelles dans une jatte, puis versez la vinaigrette dessus et remuez jusqu'à ce que les ingrédients soient bien imbibés. Laissez reposer à température ambiante pendant au moins 30 mn pour que les arômes se mélangent parfaitement
  3. Avant de servir, parsemez généreusement la salade de persil plat finement ciselé, remuzz la et répartissez la sur les assiettes de service.

Posté par mailleendroit à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

28 avril 2008

CUISINE JUIVE POLONAISE

Un régal, tout au moins, en ce qui me concerne.............mais vu la quantité que je suis obligée de faire quand les grands loups sont là.............je pense que je ne dois pas être la seule à aimer ....................

FOIES HACHES

Pour 6 personnes

Préparation 10 mn

Il vous faut

  • 250 gr de foies de volailles
  • 2 gros oignons
  • matière grasse, graisse d'oie
  • 3 oeufs durs
  • 2 cuilleres à soupe d'huile
  • sel, poivre
  • Faites revenir les foies de volaille avec de la matière grasse dans une poêle, jusqu'à ce qu'ils soient cuits. A mi-cuisson, ajoutez les oignons émincés.
  • Hachez grossièrement les foies, les oignons, les oeufs durs; salez, poivrez. Ajoutez l'huile; servez froid dans un ravier en guise de hors d'oeuvre

Je fais un autre pâté, qui me régalait quand j'étais petiote, et quand il y avait un lapin au menu...........

PATE DE FOIE DE LAPIN

  • 1 foie de lapin
  • ail
  • persil
  • sel
  • poivre
  • beurre mou

Il m'est difficile de donner des quantités, je le fais au pif...........si vous avez plusieurs convives il faudra évidemment plusieurs foies de lapins......................

  • Faire cuire le foie dans de l'eau avec des aromates, une carotte, thym, laurier
  • Hacher finement, l'ail et le persil
  • Malaxer le tout avec le beurre mou
  • Mouler et servir froid en hors d'oeuvre

Posté par mailleendroit à 00:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

12 avril 2008

PETITE HISTOIRE

à propos de l'aligot.....................

Au XIIème siècle, trois évêques (Clermont, Saint Flour et Mende) venus en Aubrac régler un différend, mande l'aubergiste Ragin pour leur confectionner un plat avec les produits qu'ils ont amenés de leur terroir : pommes de terre (répandues en France au XVIIIème siècle seulement), lait, beurre, tome de Cantal, ail et sel.L'aubergiste touille le tout avec art dans ses chaudrons. Les évêques se régalent si fort qu'ils veulent emporter la dernière boule de cette sorte de purée au fromage dans leur diocèse, la faire reproduire par leurs cuisiniers et destiner ce plat au jour maigre, le vendredi.

Las, l'ailligot (dérivé de l'ail) ne se partage pas; il file comme pâte de guimauve !! Le plat reste dans le Cantal dont les enfants dit encore la légende, s'amusent à étirer l'aligot d'un diocèse à l'autre. Il est plus probable que des moines d'Aubrac aient inventé ce plat au XVIIIème siècle pour rassasier les pélerins sur la route de Saint Jacques de Compostelle

Son nom aligot, viendrait du latin aliquod (quelque-chose)

Assiette d'aligot

Posté par mailleendroit à 00:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]