21 janvier 2015

SILENCIEUSE MAIS LECTRICE QUAND MEME

Bien silencieuse depuis ma sortie de COGNACQ JAY.........

Fabrication de cadeaux de NOEL.........

Fêtes de fin d'année chez les Grands Loups bordelais......

et REPOS....... Mais qui dit repos dit lecture ..........

1535-1_021

 

 

CHARLOTTE

David FOENKINOS

Ce roman retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu'elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d'une oeuvre picturale autobiographique d'une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : C'est toute ma vie. Portrait saisissant d'une femme exceptionnelle, évocation d'un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d'une quête. Celle d'un écrivain hanté par une artiste, et qui part à sa recherche. Prix Renaudot 2014 Prix Goncourt des lycéens 2014

Vu la forme d'écriture, j'ai longtemps hésité à me plonger dans ce livre, mais dès les premières lignes, on se se sent happée ..par la voix de Foenkinos qui nous fait une confidence : celle d’une rencontre, d’une passion, d’une obsession. On retrace avec lui la vie d’une jeune femme hors du commun, dont la destinée semble être maudite. Un vibrant hommage à la hauteur du personnage fascinant que fut Charlotte Salomon, peintre juive déportée

 

 

9782264058478

 

LA TOUR D'ARSENIC

Anne Birkefeldt RAGDE

Norvège : la vieille Amalie Thygesen, dite Malie, ancienne chanteuse de cabaret à la gloire éphémère, rend son dernier souffle dans une maison de retraite. Tandis que sa petite fille, Therese, plie ses bagages sur l'instant pour rejoindre le lieu des obsèques - et se laisse prendre dans un tourbillon de souvenirs drôles, tendres, émouvants, le reste de la famille chante l'heure de la libération : débarrassés de la vieille femme fantasque au caractère trop bien dessiné, les uns et les autres vont pouvoir se jeter sur les biens immobiliers et vendre les babioles qui, pour eux, ne valent pas la peine d'être gardés. Comprenant mal ce manque de compassion et de respect pour sa grand-mère, Therese va découvrir, au fil des objets qui ont fait la vie de Malie et des confidences récoltées, qui a été cette femme qu'elle croyait si bien connaître... Une femme que sa propre fille, Ruby, la mère de Malie, détestait cordialement, et que beaucoup craignaient. Comment peut-on susciter chez ses proches des sentiments aussi contradictoires ?Anne Birkefeldt Ragde est née en Norvège en 1957. Auréolée dans son pays d’origine des très prestigieux prix Riksmål (équivalent du Goncourt français), prix des Libraires et prix des Lecteurs pour sa « Trilogie des Neshov » (La Terre des mensonges, La Ferme des Neshov et L’Héritage impossible), Anne B. Ragde est une romancière à succès, déjà traduite en 20 langues, qui a vendu à ce jour des millions d’exemplaires. Après Un jour glacé en enfer, Zona frigida et La tour d'arsenic,  son dernier roman, Je m'appelle Lotte et j'ai huit ans, a paru aux éditions Balland.

J'avais craqué pour la Trilogie des Neshov et je suis vraiment devenue une inconditionnelle de cette auteur.........

 

 

1540-1

 

 

UN JOUR GLACE EN ENFER

Anne B RAGDE

 

Dans un chalet isolé, perdu dans les montagnes norvégiennes, vit un homme rustre et sauvage, entouré de ses chiens. On ne sait ni comment ni pourquoi "elle" est arrivée là, une jeune femme délicate sans nom ni passé. De ce roman érotique se dégage une atmosphère à la fois poétique et singulière. Entre soumission acceptée, animosité ambiguë et jeux sensuels, le rapport de force homme-femme s'installe progressivement, magnifié par la nature hostile du Grand Nord. Avec la même tension sexuelle que L'Amant de Lady Chatterley et la même puissance que Le Boucher d'Alina Reyes, Anne B. Ragde déploie dans ce roman toutes les nuances de son style et démontre, une nouvelle fois, la force de son écriture.

Encore et toujours Anne RAGDE............. incontournable dans les bibliothèques

Posté par mailleendroit à 13:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :